Conversation entre Julie de Libran et Marie-Paule Minchelli (Eres)

janvier 27, 2021

Habituées aux collaborations des deux côtés ?

Julie : Pour ma propre marque, Julie de Libran, il s’agit de ma toute première collaboration. C’est totalement inédit, j’en suis très enthousiaste et fière.

MPM : Chez ERES, nous en avons déjà fait quelques-unes, mais toutes sont habilement choisies en fonction des rencontres stylistiques et des approches mode de chacune.

Quel est le modèle de cette collab ? par rapport aux autres ?

Julie : Modèle éthique et dans l’air du temps : Utiliser uniquement des tissus d’archives, pour faire vivre à nos matières d’exception une seconde vie.

MPM : Nos dentelles sont toutes exclusives et les motifs pensés dans nos ateliers parisiens, il était important de leur offrir cette seconde vie au travers des créations de Julie. C’est un modèle qui se veut finalement très innovant car très exclusif, personnel et éthique. Chaque pièce peut être vendue séparément mais il est quand même vivement recommandé d’opter pour la silhouette complète. Chaque pièce, y compris les pièces ERES sont numérotées. Il s’agit de séries très limitées.
100 exemplaires maximum et parfois une vingtaine pour certaines pièces.

Où trouverons-nous les pièces ? Dans tous les pays ?

Julie : Les pièces seront présentées lors de mon showroom parisien du 26 au 30 Janvier 2021. Pour les personnes ne pouvant se déplacer nous pourrons très bien présenter les pièces via Zoom. Ainsi la collection pourra être vendue dans le monde entier. Notamment sur les plateformes comme Matches Fashion, qui ont adoré les premières pièces !

Comment l’idée de cette collaboration est-elle née ?

Julie : Cette saison plus que jamais, due à la situation actuelle, j’avais très envie d’être entourée d’un savoir-faire Parisien. Il y a une réelle volonté de s’entourer de maisons dotées d’un savoir-faire typiquement français. Comme un retour aux fondamentaux finalement.

Que représente pour vous la lingerie ERES ? Qu’apporte-elle en plus à vos créations ?

Julie : Je crois que je porte du ERES depuis toujours. Je n’ai même pas le souvenir de ma première pièce ERES. J’ai toujours grandi avec, dans les armoires de ma mère et ma grand-mère qui toutes deux avaient un réel souci du détail et un sens inné de la mode. En tant que Françaises vivant à l’étranger, nous avions un attachement tout particulier au côté savoir-faire Français.

Je ne compte même plus le nombre de maillots ERES et les ensembles de lingerie que j’ai … ma collection remonte à des années. Pour moi ils sont indémodables. ERES c’est vraiment la qualité.
Sur 18 looks au total 15 sont agrémentés de dentelles et ou pièces ERES ! Il s’agit vraiment d’une ligne cocréée ensemble.

Quel a été le point de départ « créatif » des looks réalisés ensemble ? Comment les choix stylistiques ont-ils été décidés ?

Julie : Le principe de base était vraiment de proposer une silhouette complète pour la femme d’aujourd’hui. C’est pour cela que l’idée d’y intégrer des pièces uniques de lingerie ERES était finalement tout naturel pour moi. J’ai toujours été séduite par la lingerie ERES qui allie beauté du style et technicité, c’est rare.

Au départ, j’ai contacté Marie-Paule car je voulais des pièces en dentelle pour accompagner mes silhouettes et ensuite la collaboration est née.

MPM : Sans dessins dans un premier temps, nous avons choisi ensemble les dentelles que nous pensions les plus justes pour alimenter les créations de Julie. A partir du choix de ces dentelles, Julie a commencé les premiers croquis.

Pour ma part, il était très enrichissant de voir la dimension couture que mes pièces de lingerie ont pu prendre. Par exemple, pas d’agrafes au dos de la brassière, pas d’élastiques à la taille du legging … Autant de détails qui sont savamment travaillés dans la corseterie mais qui finalement ne peuvent être présents en couture.

Le modélisme a également été un vrai enjeu, nous le travaillons habituellement sur le corps, là il fallait le travailler par rapport aux créations de Julie. Par exemple, notre body à un grand « V » dans le dos qui se confond parfaitement avec l’une des robes de Julie.

Si vous deviez choisir juste un look parmi ceux réalisés ?

MPM : J’aime toutes les pièces mais je crois que j’ai un gros coup de cœur pour la brassière en dentelle qui a un côté très couture que j’aime beaucoup.

Julie : Pour ma part, je dirais le legging en dentelle. Qui est selon moi une pièce forte et très mode.

Nous sommes toutes les deux très complémentaires finalement !

J’aime également beaucoup la robe avec les volants en dentelle ERES ; je trouve le mélange de dentelles vraiment intéressant et esthétique.

À lire aussi

Ce site utilise des cookies destinés à produire des statistiques d’utilisation et à permettre l’emploi de fonctionnalités sociales.
Cliquez sur le bouton pour continuer. Pour en savoir plus, cliquez ici.