Haut les mains : Elie Saab

juillet 6, 2022

Pia, la main des mains

Deux heures d’électricité par jour. Cela veut dire quoi, superviser une collection de haute couture dans un pays à la santé économique dégradée, où les services publics, de la santé à l’éducation, ne répondent plus… La voix est douce, le geste assuré, et caresse les robes comme si c’étaient des ondes brodées, des papillons de brume s’envolant dans l’air tiède d’une fin d’après-midi. Là, un fourreau aux 300 000 pétales d’organza cousus un à un, en triple épaisseur, suggère la nuit qui vient, cette golden hour devenue robe aux 60 000 paillettes rebrodées. 

Courtesy of Laurence Benaïm

Scintillements arachnéens, éclaboussures de tubes cristallins, là encore cousus un à un (et non pas livrés en rouleaux), l’exigence obéit à cette devise-là : « Même si le contexte est difficile, il faut, pour avancer, continuer à rêver. Le plus important, c’est de travailler pour cette beauté là, dans la joie. ». Pour Pia Salem, qui aux côtés d’Elie Saab depuis dix-sept ans, l’exigence est d’abord une histoire tactile. Cette fille de tanneurs née à Beyrouth, c’est un peu la main des mains, elle est directrice des collections de haute couture et des robes de mariée, et là c’est sa première interview : « Les broderies doivent être riches, élégantes et douces, pour donner l’impression que la femme qui porte la robe est « nimbée ». Elle précise : « On essaie de jouer sur le contraste entre le brillant et le mat, d’intégrer plusieurs techniques à l’intérieur d’une broderie, comme le tressage de velours. On peut passer huit mois à faire évoluer celle-ci. » Sous les paillettes comme sous les écailles d’organza, le tulle de soie est invisible… Le mannequin passe la robe, le soleil fond dans l’eau, un crépuscule d’or rose sur la Méditerranée.

À lire aussi

Ce Site utilise des cookies techniques destinés à assurer le bon fonctionnement du Site, des cookies de mesure d’audience destinés à produire des statistiques de visite et d’utilisation du Site ainsi que des cookies tiers destinés à permettre l’emploi de fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux. Pour en savoir plus, personnaliser vos cookies ou les refuser, cliquez sur le bouton « Mentions légales » ci-dessous.
Mentions légales