Histoire de style, new maharajahs

janvier 26, 2022

En 1928, Boucheron réalise pour le Maharadja de Patiala la plus importante commande spéciale de toute l’histoire de la place Vendôme. En 2022, Claire Choisne, Directrice des Créations, rend hommage à ce trésor en créant pour la Maison « New Maharajahs » et écrit ainsi une nouvelle page de son Histoire de Style.  

Il était une fois le maharajah de patiala

Le 2 août 1928, la place Vendôme bruisse de l’arrivée de Bhupindar Singh. Le Maharadja de l’état de Patiala est venu à Paris accompagné de ses quarante serviteurs. Trente-cinq suites ont été réservées au Ritz pour les accueillir. Le Maharadja est un colosse -il mesure près de deux mètres- connu pour son goût immodéré des bijoux. Nul ne sait encore chez quel joaillier il se rendra. En ce jour estival, escorté de gardes sikhs qui portent six coffres de fer, Bhupindar Singh traverse la place Vendôme et pousse la porte de chez Boucheron. Il est accueilli par Louis, le fils de Frédéric Boucheron. Il recense dans les six coffres de fer : des diamants, des rubis, des émeraudes, des perles par milliers. Pour ces joyaux, Louis Boucheron imaginera 149 dessins. Collerettes en émeraudes et diamants, colliers à plusieurs rangs de perles fines et de pendeloques d’émeraudes, ceintures recouvertes de pierreries… Les parures créées par Boucheron demeurent inoubliables. 

Les nouveaux maharajahs

« Cette commande du Maharadja de Patiala relève du conte de fées, elle m’a toujours fait rêver, confie Claire Choisne.Nous avons conservé dans nos archives les 149 dessins dont je me suis inspirée pour cette collection. J’ai souhaité transposer ces modèles au XXIème siècle et les réinventer pour les Maharanis et Maharadjas d’aujourd’hui, les femmes et les hommes qui veulent exprimer leur personnalité et leur style. »

Pour ces New Maharajahs, le studio de création a mis en lumière des designs faisant référence à des éléments symbolisant l’Inde ancestrale, fleur de lotus, ornements de turban, bracelets de mariage- aux côté de techniques traditionnelles comme celle de la glyptique, cet art qui consiste à graver des pierres. Pour répondre à sa vision créative et résolument contemporaine, Claire Choisne a fait le choix radical de la pureté par le blanc et la transparence, et des jeux d’échelle qu’elle transpose naturellement sur des femmes comme sur des hommes. Dans cette Histoire de Style, la parure pour paraître devient un bijou reflétant la singularité de chacun. Les couleurs s’estompent jusqu’à une métamorphose monochrome. Purifiés de leur polychromie originelle, de l’opulence à la délicatesse, ces nouveaux Maharajahs écrivent la nouvelle Histoire de Style de Boucheron.

À lire aussi

Ce Site utilise des cookies techniques destinés à assurer le bon fonctionnement du Site, des cookies de mesure d’audience destinés à produire des statistiques de visite et d’utilisation du Site ainsi que des cookies tiers destinés à permettre l’emploi de fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux. Pour en savoir plus, personnaliser vos cookies ou les refuser, cliquez sur le bouton « Mentions légales » ci-dessous.
Mentions légales