Haut Les Mains: Madame Olivia (Chanel)

juillet 6, 2021

PREMIERE D’ATELIER FLOU, CHANEL

LA DELICATESSE

Ses doigts vernis rose pâle font des ronds, ils effleurent l’air comme s’il était en satin cristal. « Faire des robes énormes qui ne
pèsent rien » dit-elle. Dans l’atelier qu’elle dirige, les volants de Chantilly serpentent en douceur un jupon de mousseline noire, sous une cape en gaze de coton, on devine presque le souffle de la mariée. Une mère coiffeuse à Lille, une grand-mère couturière qu’elle n’a pas connue, une famille qui ne tient qu’à une fille, unique, bien sûr : Olivia Douchez, 38 ans, blonde comme le soleil du Sud, peau d’ange d’une robuste fille du nord. Frisottis de tulle dégradé, effrangé, tourné, pétales d’organza rebrodé, au 31 rue Cambon, les deux pièces contigües semblent flotter dans les nuages.
« J’essaie d’être zen, le stress déteint sur les robes ». Tout de ses mains, comme celles de son atelier (33 personnes), devient promesse, joie du mikado double face et des blouses plissées au petit point, en suivant les courbes du corps. « Je suis Floue. J’ai plus d’affinité avec les tissus fluides. J’adore les tailleurs. Mais j’ai plus d’émotion dans les volumes.
Chanel, c’était mon rêve ». D’école en ateliers, -douze ans chez Givenchy-, elle affirme « C’est sur le terrain qu’on apprend ». Passer un fil de fronce, rentrer le tissu pour faire disparaître les pinces, faire plisser une mousseline de soie, ne rien forcer, glisser un biais d’organza entre le modèle et la semelle du fer pour ne pas lustrer l’étoffe, chaque geste a la douceur qui compte. Et même si le capricieux velours, « marque », les tissus palpitent, sourient. « On ne prend jamais une robe à pleine mains. Il suffit d’une poussière qui tombe pour qu’on doive tout recommencer… » @laurencebenaim

À lire aussi

Ce Site utilise des cookies techniques destinés à assurer le bon fonctionnement du Site, des cookies de mesure d’audience destinés à produire des statistiques de visite et d’utilisation du Site ainsi que des cookies tiers destinés à permettre l’emploi de fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux. Pour en savoir plus, personnaliser vos cookies ou les refuser, cliquez sur le bouton « Mentions légales » ci-dessous.
Mentions légales